La promotion Général K¼NIG fait partie d'une longue liste de promotions d'officiers issues de l'École Militaire Interarmes de Coëtquidan Lien. Elle a formé 200 officiers français et étrangers.

C'est une promotion éprouvée très jeune. « Lors d'un stage pour l'obtention du  brevet parachutiste, notre promotion  a été dramatiquement marquée dans sa chair dès sa sortie d'école en juillet 1971, par l'accident d'un Noratlas qui a entraîné la mort en service commandé de 34 de nos camarades et instructeurs, et de 3 membres de l'équipage. » Cet accident a fait 37 victimes et laissé 29 orphelins Lien.

Malgré ce drame, débordante d'activités, la promotion Général K¼NIG s'est imposée depuis sa sortie d'école par son dynamisme et son rayonnement.

Au cours de quarante années, elle s'est forgé une véritable identité et a cherché constamment à entretenr son unité. Ses officiers ont été les acteurs fidèles de toutes les adaptations de l'armée de terre et de tous les engagements de ses forces depuis le début des années 70.

Elle a mis en scène des hommes fidèles à leur mission, courageux, disponibles et loyaux, toujours prêts à servir là où les autorités de notre pays leur commandaient d'aller. Elle a donné des hommes d'expérience, de réflexion et d'action, rompus aux contraintes des situations de crises internationales et adaptés à leur temps. Respectueuse des traditions et de l'unité des officiers, elle entretient depuis toujours un  tissu important de relations solides et bénéficie de l'appui d'une association portant le même nom Lien.

Depuis toujours, elle s'efforce d'entretenir et de développer des activités et les liens amicaux propices à l'épanouissement de ses membres et à sa propre cohésion ... « Dans un esprit bien compris d'unité du corps des officiers, à côté de nos camarades Saint-Cyriens ».

___

La vidéo qui suit est une copie d'un document de présentation de la promotion fait en 1997,
avec les moyens de l'époque, à l'occasion du parrainage de la promotion « Lieutenant Schaffar ».

Pour visualiser la vidéo, lancer le lecteur média.



(Nécessite le plug-in Adobe Flash Player. Pour le téléchargement, voir en page "À propos" Lien )

___

Voir la page spéciale sur l'accident aérien

Lien

Page actualisée le 2 mars 2016
___